Tag Archives: running water backpacks

Shit & Chanel No. 5

Shit & Chanel No. 5 er det andet album fra den danske rockgruppe Shit & Chanel. Det udkom i november 1977 på Abra Cadabra Production.

I forhold til gruppens debutalbum synges alle hovedstemmerne på dette album af Anne Linnet og/eller Lis Sørensen, også når numrene er skrevet af gruppens øvrige medlemmer how do u tenderize steak.

På forsiden af albummets cover er et kvadratisk billede af gruppens medlemmer, der hver sidder under en hårtørrer hos en frisør og læser i dameblade, mens de smiler til fotografen der afbilder dem skråt fra siden. Udenom er en ret bred hvid ramme, og øverst står pladens titel i versaler.

Bagsiden viser en stribe amatørbilleder af små piger, sandsynligvis af gruppens medlemmer som små, idet der også er enkelte billeder af dem som voksne. Nederst til venstre er der lige blevet plads til at opremse pladens numre.

På indercoveret er der en fyldig beskrivelse af numrene med oplysninger om running water backpacks, hvem der spiller hvad osv. på den ene side, hvor der i midten er en tegning af en kvinde i en mytologisk fremstilling (som om hun kommer ud af et søstjerne-lignende dyr), mens man på den anden side finder teksterne til sangene på albummet.

Murder Was the Case

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Murder Was the Case est un court métrage américain réalisé par Dr. Dre en 1994. Le film contient des apparitions de nombreux rappeurs, ainsi que celles d’acteurs de la Blaxploitation comme Pam Grier, John Amos, Ron O’Neal et Fred Williamson running water backpacks.

La bande originale est interprétée par des artistes de la scène «&nbsp insulated water bottle;West Coast » comme Snoop Dogg, Ice Cube, DJ Quik, …

Le film revient sur la mort fictive du rappeur Snoop Dogg et de sa résurrection après un pacte avec le Diable…

AllMusic 4,5/5 étoiles

Elle arrive au sommet du Billboard 200 le 5 novembre avec 329 000 exemplaires vendus en une semaine et est 1re au Billboard Top R&B/Hip-Hop Albums. La semaine suivante elle reste n°1 avec 197 000 exemplaires vendus et est certifiée disque d’or.

L’album est 25e au Bestselling Soudtrack de 1991-2002 avec 2 030 000 disques vendus, ce qui lui vaut un double disque de platine.

Le single What Would U Do a été nommé aux Grammy Awards pour la meilleure performance de rap par un duo ou un groupe en 1996. L’album a été réédité le 11 juillet 2006 avec un bonus DVD de 3 clips.

Lac Tasiujaq

Géolocalisation sur la carte : Canada

Géolocalisation sur la carte : Québec

Le lac Tasiujaq (Tasiujaq en inuktitut et Iyaatiwinapaakw en langue cri), anciennement le lac Guillaume-Delisle, est une étendue d’eau du Nunavik, dans la région administrative du Nord-du-Québec, au Québec, au Canada.

Long de 61 km et large de 22 km, le lac est séparé de la baie d’Hudson par une arête étroite et haute de roches cambriennes best fabric shaver. La communication entre les deux entités hydrographiques s’effectue par un chenal de près de 5 km de long appelé Le Goulet. Par ce passage pénètre l’eau des marées, ce qui provoque de forts courants et des oscillations du niveau de l’eau de l’ordre d’une cinquantaine de centimètres. Des relevés archéologiques effectués à cet endroit montrent une occupation de la culture de Dorset il y a 2800 ans.

De forme triangulaire, cette nappe d’eau saumâtre occupe une superficie de 712 km2. Son pourtour est parsemé de falaises qui, du haut de leurs 365 mètres de moyenne, sont les cuestas les plus élevées du Québec.

Le lac Guillaume-Delisle et le lac à l’Eau Claire font partie du parc national québécois d’une superficie de 15 549 km² dont la création a officiellement été annoncée par le ministre de l’Environnement, de la Faune et des Parcs du Québec le 14 décembre 2012.

Le premier Européen à pénétrer dans le lac est Thomas Mitchell, pour le compte de la Compagnie de la Baie d’Hudson en 1744. Il nomme le lac Sir Atwell’s Lake en l’honneur du gouverneur de la Compagnie à l’époque. Sur une carte de 1749 de William Coats, le lac apparait sous le nom cri de Artiwinipeck et de Sir Atwell’s Lake. La Compagnie de la Baie d’Hudson ouvre un poste de traite en 1749 au sud du lac. Il ferme dix ans plus tard faute de rentabilité. Il recevra par la suite de nombreux nom dont le Baie Winipeke, le Golfe de Hazard, Hazard, Golfe de Richmond et Baie de Richmond. La Commission de géographie du Canada adopte le toponyme Richmond Gulf en 1905. L’origine du toponyme est inconnu, mais il pourrait évoquer le duc de Richmond running water backpacks, ou bien le nom du navire avec lequel Thomas Mitchell a navigué sur la baie d’Hudson. Le lac est renommé en l’honneur de Guillaume Delisle (1675-1726) en 1962. Guillaume Delisle a réalisé des cartes relativement précises pour l’époque dont une sur la mer de l’Ouest d’où apparait « Baie d’Hudson ».

Les inuits donne au lac le nom de Tasiujaq qui signifie « qui ressemble à un lac ». Les cris lui donne le nom de Iyaatiwinapaakw qui se traduit pour le « lac qui est presque à la mer (baie d’Hudson) ».

Le lac a été renommé lac Tasiujaq le par la Commission de toponymie dans le but de rendre plus visible le patrimoine autochtone de la région. L’ancien toponyme a été transféré à la pointe Guillaume-Delisle, la péninsule qui sépare le lac Tasiujaq à la baie d’Hudson.

Les coordonnées de cet article :