Tag Archives: Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

Sharin Foo

Sharin Foo, en 2007.
modifier
Sharin Foo (née le 22 novembre 1973), est une chanteuse et musicienne danoise, connue pour son duo avec Sune Rose Wagner, dans le groupe de rock indépendant The Raveonettes.

D’origine danoise par sa mère et chinoise par son père, Sharin Foo étudie au conservatoire de musique de Copenhague. Elle étudie également la musique indienne en Inde. Elle rencontre Sune Rose Wagner

Maje Jeko E16 Décoration Anti-rides Guipure Dentelle Tricoter Technique Bleu Jupe Courte

Maje Jeko E16 Décoration Anti-rides Guipure Dentelle Tricoter Technique Bleu Jupe Courte

BUY NOW

€235.08
€152.00

, du groupe Psyched Up Janis (en). Ce dernier recherche alors une chanteuse

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

BUY NOW

€222.37
€143.00

, afin de former un duo. Ils forment un premier groupe, The Girl On Death Row, qui prend ensuite le nom de The Shade, puis de The Raveonettes en 2001. Lors de la formation du groupe, Sharin Foo a appris seule à jouer de la basse. Alors que Sune Rose Wagner officie à la guitare et au chant, Sharin l’accompagne au chant, à la guitare et à la basse.
Leur premier album, Chain Gang of Love, sort en 2003 et évoque la pop américaine des années 1960. À la suite du succès de ce premier album, suivront plusieurs autres (dont Pretty in Black en 2005, où Sharin Foo chante en duo avec la chanteuse Ronnie Spector des Ronettes, Lust Lust Lust en 2007, In and Out of Control en 2009, Raven In The Grave en 2011, Observator en 2012, et Pe’ahi en 2014).
Le magazine Blender nomme en 2006 Sharin Foo comme l’une des femmes les plus sexy du rock, aux côtés de Courtney Love, Joan Jett, et Liz Phair.
En 2012

Maje Chorie E16 Mandarin Col Pliant Antibactérien Oxford With Contrastant Piqûre Bleu Chemise

Maje Chorie E16 Mandarin Col Pliant Antibactérien Oxford With Contrastant Piqûre Bleu Chemise

BUY NOW

€184.25
€119.00

, la chanteuse travaille également avec le groupe électro-rock Spleen United, en interprétant une version de la chanson Euphoria.
La sœur de Sharin, Loui Foo, est également chanteuse et musicienne dans le groupe de pop rock Giana Factory.

Star Wars Galaxies

Star Wars Galaxies (SWG) est un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur sorti en juin 2003, ayant pour thème Star Wars. Il a été développé chez Sony Online Entertainment, par des anciens développeurs de EverQuest et de Ultima Online notamment. À l’instar de la plupart des autres MMORPG, il faut souscrire un abonnement mensuel après l’achat de la boîte pour jouer.
Le jeu est régulièrement mis à jour avec des patchs corrigeant des bugs, ainsi qu’avec des extensions payantes et facultatives, à raison d’environ une par an.
Le 24 juin 2011, Sony Online Entertainment annonce la fermeture définitive des serveurs du jeu, prévue pour le 15 décembre de la même année

An Empire Divided est le nom du jeu sans extension tel qu’il est sorti en juin 2003 aux É.-U., puis en novembre en Europe.
Il se situe dans la période “classique” de Star Wars, c’est-à-dire entre les épisodes IV et V, moment de la chronologie où l’Empire galactique et l’Alliance Rebelle sont à égalité des forces.
Le joueur peut incarner différentes espèces et races (Humains, Zabraks, Wookiees, Trandoshans, Twi’leks, Rodiens, Mon Calamari, Bothan) et entrer dans la guerre galactique en choisissant le côté de l’Empire ou celui de la Rébellion, ou bien rester neutre.
À la différence de la majorité des MMORPG du marché, Star Wars Galaxies offre une très grande liberté d’action et n’est pas uniquement basé sur les quêtes. Exemples :
Le jeu se découpe en plusieurs catégories de profession : artisanat, combat, divertissement, récolte, soin. Il se découpe également en plusieurs type : profession de base et profession d’élite et profession hybride.
( exemple : Brawler donne accès à : Tera Kasi Artist, Fencer, Swordsman, Pikeman. Brawler et Marksman donne accès à Smuggler et Commando )
Le joueur dispose de 250 skill points à repartir selon ses souhaits sachant qu’un Master de profession de base coûte 77 points

Bogner Cervinia Handschoen Rood Geïsoleerde franca Rose Print Skibroek Rood Gore-Tex Winter Laria-D Roze Wit Ski Jas

Bogner Cervinia Handschoen Rood Geïsoleerde franca Rose Print Skibroek Rood Gore-Tex Winter Laria-D Roze Wit Ski Jas

BUY NOW

€733,00
€586,00

, qu’un Master de profession d’élite ou hybride en coûte 63.
La récolte et l’artisanat peuvent se faire de manière manuelle, pour certain objet cela prend cependant beaucoup de temps et pour certaines matière premières inflige beaucoup de wounds ( produits radioactifs )
Star Wars Galaxies incorpore donc des usines et extracteurs automatiques. Chaque joueur dispose d’un nombre de slot (emplacement) avec lesquels il va pouvoir installer maison, extracteurs… il va à l’aide d’un outils scanner les environs pour trouver la meilleure zone d’extraction pour ses installations.
L’Artisan pourra donc récolter avec ses extracteurs, pendant que ses usines tourne et qu’il garnit son magasin. Il devra toutefois faire attention à bien entretenir son matériel (les usines et extracteur réclame de l’énergies pour fonctionner et des crédits pour payer la taxe foncière).
Les ressources de Star Wars Galaxies sont des ressources non renouvelables. Elles disposent de nombreux attributs définissant leurs valeurs et utilité. Il se peut donc qu’une excellente ressource sorte à un moment T et qu’il ne réapparaisse jamais de meilleur.
Les ressources sont aux nombres de 72 les quatre principales branches sont : énergies, inorganique, organique et spatiale.
Star Wars Galaxies dispose d’un des crafts les plus attrayants. Il y a très peu de bonnes armes dropables la plupart seront des armes à DoT ou légendaires. Sinon pour la plupart ce sont les artisans qui fournissent les armes et armures.
Elles protèges ou assènes des dégâts de différents types deux principales : énergie, kinetic (cinétique) et des bonus : acide, blast (explosion), cold (froid), électricité, heat (chaleur), stun (étourdissement).
Patch-9 ou encore Jedi Revamp 1, est une modification apportée le 29 juin 2004, celle-ci a pour but de modifier et faciliter l’accès à un personnage sensible à la Force.
Pre-Patch 9 un personnage Jedi se débloquait à la suite d’un « Hologrind » ( trouver 4 Holocrons indiquant certaines professions à monter et chercher la dernière parmi toutes les professions existantes). Dès lors que la dernière profession était accompli un message système informait le joueur de sa sensibilité acquise. Le joueur devait alors se déconnecter et créer sur un emplacement « bonus » un nouveau personnage Jedi.
Le Jedi a alors accès à tout le choix de compétences s’acquérant dans un long arbre de progression : Jedi Initiate, Jedi Padawan, Jedi Knight, Jedi Guardian, Jedi Master ( jamais accessible )
Post-Patch 9 un personnage Jedi se débloquait à la suite d’un enchaînement de quête au themepark Aurilia, ainsi qu’à des conversions de point d’expérience de profession en point de sensibilité. Une fois les pré-requis de sensibilité accompli, le personnage devait alors un personnage Jedi.
Modification de l’arbre de progression et de compétence Jedi, en 5 profession (limité par 250 skill point comme les professions communes) : Force Healing (Master Force Healer), Force Enhancement (Master Force Enhancer), Force Powers (Master Force Wielder), Force Defense (Master Force Defenser), LightSaber (LightSaber Master). L’arbre de progression de rang reste Jedi Initiate, Jedi Padawan, Jedi Knight mais devient un enchaînement de quête.
JTL, la première extension, est sortie en septembre 2004, alors qu’elle était déjà attendue avant la sortie du jeu sous le nom de Space Expansion. Elle introduit le combat spatial dans le jeu, avec un grande gamme de vaisseaux et d’équipements, une centaine de quêtes (jusqu’alors quasi absentes du jeu), deux races : Sullustan et Ithorian, trois affiliation de vol : Impérial, Rebelle ou Freelance et une profession : Shipwright (constructeur de vaisseaux).
Le CU, la première refonte du système de combat, est sortie en avril 2005. Son objectif était de rendre le système de combat plus intéressant, notamment par l’introduction d’un système de niveaux et une nouvelle gestion de l’équipement (armes et armures) lié au combat. Le CU n’a cependant pas convaincu les joueurs, à cause des nombreux bugs et de la révision à la baisse de ses ambitions, qui ont donné l’impression d’une refonte bâclée.
RotW, la seconde extension, est sortie en mai 2005, un mois avant la sortie de l’épisode III. Elle rajoute une planète, Kashyyyk, d’où sont originaires les Wookiees, espèce du personnage Chewbacca. L’extension apporte également un lot de quêtes et de nouveau contenu, partiellement inspiré du dernier épisode de la saga. Certains joueurs ont reconnu dans l’extension des caractéristiques de World of Warcraft, concurrent de SWG. En effet, Kashyyyk est découpée en zones dont certaines sont instanciées (disponibles en plusieurs exemplaires), une partie du décor est infranchissable et les quêtes sont plus longues, offrant des objets en récompense

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

BUY NOW

€222.37
€143.00

.
ToOW est sorti le 1er novembre 2005 en même temps que la version DVD de l’épisode III. Une nouvelle planète est ajoutée à l’univers du jeu : Mustafar (planète volcanique où Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker s’affrontèrent). Elle permet aux joueurs de participer à des quêtes afin d’aider le défunt Obi-Wan Kenobi (apparaissant sous la forme d’un spectre, comme il apparaît à Luke Skywalker au début de l’Empire contre-attaque) à lutter contre une mystérieuse menace et ensuite de basculer soit du côté obscur en le trahissant, soit du côté lumineux de la Force.
Le NGE est la seconde refonte du système de combat, sortie en novembre 2005. C’est aussi et surtout la mise à jour la plus discutée de toute l’histoire des MMORPG. Elle aura notamment provoqué la fuite massive de plus de la moitié des joueurs et beaucoup considèrent aujourd’hui qu’elle a marqué la mort du jeu. Intégrant pour tous les joueurs la première extension Jump to Lightspeed, à la suite d’une erreur monumentale. (Les développeurs ne s’étaient pas rendu compte avant la sortie que leur tutoriel, devenu obligatoire, ne pouvait pas fonctionner sans l’extension. Pendant plusieurs jours les joueurs ne possédant pas l’extension se sont retrouvés incapables de jouer). Elle rapproche les gameplays au sol et dans l’espace

Maje Ralao E16 Faible V-Col Printed Marche Respirant Anti-rides Mettable Jabot Rouge Robe

Maje Ralao E16 Faible V-Col Printed Marche Respirant Anti-rides Mettable Jabot Rouge Robe

BUY NOW

€252.87
€163.00

. La visée se fait désormais à la souris, à la manière d’un jeu de tir à la première personne.
Cette mise à jour a notamment été particulièrement discutée car en plus de modifier l’interface en profondeur, elle faisait passer les 32 professions de base du jeu en seulement 9 nouvelles profession. Elle aura aussi mis au placard certains métier comme celui de dresseur de créatures, rendu impossible le fait d’être à la fois combattant et à la fois artisan/entertainer, et provoqué pendant un moment de lourds bugs avec le menu radial. Il est aussi important de noter que Jedi devenait désormais une classe de départ, alors que c’était auparavant quelque chose de long et de difficile à débloquer. Les animations des personnages ont elles aussi fait l’objet de modifications et plus spécifiquement d’accélération. Plusieurs joueurs se sont plaints par la suite des mouvements anormalement rapides des personnages qui semblent désormais marcher à l’accéléré.
Juste après Trials of Obi Wan est sorti la NGE qui avait pour but d’améliorer le jeu. Il a fait l’objet d’ajustements divers dont les changements majeurs sont :
Les expertises sont une possibilité de varier les choix dans un métier introduite au fil de plusieurs publications de patchs du jeu. L’idée est de proposer une variété de facultés dans lesquelles le joueur peut investir un certain nombre de points avec un nombre limité de points de sorte à ce que le joueur fasse un choix et donne des facultés spécifiques à son personnage. Ainsi par exemple un Jedi choisira le pouvoir de lancer des éclairs (côté obscur) ou de pouvoir se soigner de façon intense (côté lumière) mais la limitation du nombre de points va l’obliger à faire un choix.
Les professions ont donc gagné en variété au fil des mois et une nouvelle profession très attendue est arrivée, celle de Maître de bêtes (Beast Master), qui constituera un mélange de l’ancienne profession de généticien et celle de manipulateur de créatures qui avaient été antérieurement supprimée et que nombre de joueurs, malgré le fait qu’ils ne les utilisaient pas ou peu, regrettaient.
Le 24 juin 2011, soit huit ans après son lancement, SOE et LucasArts annoncent la fermeture définitive des serveurs du jeu pour le 15 décembre 2011. L’achat du jeu et la création de compte n’est plus possible à partir du 15 septembre 2011, et le jeu devient gratuit à partir du 15 octobre 2011
Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques, plus agréables à la lecture.
Publié en janvier 2004, le roman Star Wars Galaxies: The Ruins of Dantooine est basé sur les lieux et les événements présents dans le jeu. Il a été écrit par Voronica Whitney-Robinson et Haden Blackman, le producteur LucasArts du jeu.

Yum! Brands

Logo de Yum! Brands Incorporated
modifier – voir wikidata
Yum! Brands (NYSE : YUM) ou simplement Yum! (anciennement Tricon Global Restaurants jusqu’en 2002) est une entreprise américaine basée à Louisville dans le Kentucky. Elle est leader mondial de la restauration rapide en nombre de restaurants, avec environ 33 000 établissements dans plus de cent pays début 2005. Le groupe détient les chaînes de restauration rapide Pizza Hut, KFC et Taco Bell. Ces enseignes KFC, Taco Bell et Pizza Hut sont toutes leaders dans leurs catégories respectives de restaurant sauf KFC qui est 3e. Les ventes globales de Yum! se sont élevées à plus de 24 milliards de dollars en 2002.
Yum! France est implanté à Nanterre et est dirigé par Ivan Schofield depuis 2006.

En 1997, PepsiCo qui détient les enseignes de restauration rapide KFC, Pizza Hut et Taco Bell souhaitait s’en désengager

Bogner Ski Wear Hommes 3101

2015 Bogner Ski Wear Hommes Kanoa-D Ski Doudoune 3101 Blanc Bleu Rouge Marine

BUY NOW

€1.260,70
€408,00

.
Le 7 octobre 1997 , un nouveau groupe Tricon Global Restaurants se constitue et rachète les enseignes, formant ainsi un nouvel ensemble indépendant. En mars 2002, Tricon annonce l’acquisition de Yorkshire Global Restaurants, dont le siège est à Lexington dans le Kentucky, et ses deux enseignes : Long John Silver’s et A&W Food. En cette même occasion la direction annonce son intention de changer le nom du groupe. L’acquisition de Yorkshire est effective le 7 mai 2002 et le 16 mai 2002, le groupe change de nom et devient Yum! Brands.
La moitié des bénéfices est réalisée en Chine.
Entre 2001 et 2010, Yum! Brands investit 300 € millions dans le développement de KFC en France, dont 100€ millions en 2009. En juillet 2014, le groupe subit une forte baisse de sa valeur boursière (-6 %) à la suite de problèmes sanitaires identifiés en Chine.
En 2005, après avoir fermé ses premiers restaurants rapide, ouvert dans les années 1990, Yum! Brands revient en Russie en rachetant 40 % de son principal concurrent, la chaîne de restauration rapide russe Rostic’s, les 70 enseignes passe sous la bannière KFC dès 2006

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

BUY NOW

€222.37
€143.00

.
En 2008, à l’occasion de la Clinton Global Initiative (voir Fondation Clinton), Yum! Brands s’est engagé à dégager sur 5 ans 80 millions de dollars pour fournir 200 millions de repas aux enfants des écoles des pays en voie de développement.
Logo de Tricon Global jusqu’en mars 2002
Logo de Yum! Brands à partir de mars 2002

Serge Quadruppani

Serge Quadruppani à New Delhi en novembre 2005
modifier
Serge Quadruppani, né le 6 janvier 1952 à La Crau (Var), est un journaliste, romancier, essayiste, traducteur et éditeur littéraire libertaire français, auteur notamment de romans policiers et traducteur de la série des Commissaire Montalbano d’Andrea Camilleri.

Issu d’une famille modeste, Serge Quadruppani est un des quatre enfants élevés par sa mère seule. Élève du lycée d’Hyères il est renvoyé durant son année de Terminale, mais se présente au baccalauréat en candidat libre et est reçu avec la mention « Très bien ». Il est ensuite admis en hypokhâgne au lycée Louis-le-Grand à Paris, mais le quitte avant la deuxième année.
Il entre alors dans la marginalité et fait ses premières expériences militantes, tout en exerçant des métiers divers. Il se met à écrire et à traduire au cours des années 1980

Maje Rafy E16 Grand Bandeau Encolure Décontracté Pliant Manche longue Avec smocks Noir Robe Courte

Maje Rafy E16 Grand Bandeau Encolure Décontracté Pliant Manche longue Avec smocks Noir Robe Courte

BUY NOW

€265.58
€171.00

.
Entre 1991 et 1994, Il publie aux Éditions Métailié une trilogie de romans noirs : Y, Rue de la Cloche et La Forcenée. Des deux premiers, Jean-Patrick Manchette dit qu’« ils annoncent probablement une nouvelle période du polar français agressif et critique », et que c’est ce qu’il a « lu de plus intéressant ces dernières années ». En 1995, il initie avec Jean Bernard Pouy et Patrick Raynal, la série de romans Le Poulpe, dont il écrit le n° 2 Saigne-sur-Mer

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

BUY NOW

€222.37
€143.00

. Il a également créé la collection « Alias » au Fleuve noir.
Parallèlement, il commence sa carrière de traducteur avec des œuvres de Stephen King et Philip K. Dick, ainsi qu’avec les mémoires de Margaret Thatcher. Depuis 1999, il a accentué son travail de traducteur en faisant connaître en France des auteurs italiens tels que Valerio Evangelisti, Sandrone Dazieri, Massimo Carlotto, Marcello Fois, Giuseppe Montesano et Eraldo Baldini. Il est également l’un des traducteurs en français des romans d’Andrea Camilleri, et notamment ceux de la série des Commissaire Montalbano, dans lesquels il est fait un usage important du dialecte et des régionalismes siciliens.
En tant qu’éditeur, il a été, aux éditions Anne-Marie Métailié, directeur de la collection aujourd’hui disparue « Italies » et est toujours responsable de la « Bibliothèque italienne ». Pour Fleuve noir, il a dirigé les anthologies Portes d’Italie en 2001 (dix-huit nouvelles d’auteurs italiens), puis Bleu, blanc, sang en 2002 (vingt-cinq nouvelles d’auteurs français).
En mars 2011, il reçoit le prix des lecteurs Quais du polar-20 minutes pour son roman Saturne.
Durant les années 1980, il publie deux livres d’enquête : sur Roger Knobelspiess (1986 et sur la politique de l’antiterrorisme en France (1989), à une époque où il est inséré dans la mouvance de l’ultra gauche.
En 1983, il participe avec Gilles Dauvé et une dizaine de personnes à la création de la revue La Banquise, dont il devient directeur de publication pour les derniers numéros.
La même année, un article intitulé « Ami(e)s pédophiles, bonjour! » paraît dans le n°2 de cette revue. Serge Quadruppani replace aujourd’hui cet article dans le contexte de l’époque et explique qu’il s’agissait d’une provocation pour moquer l’hystérie moralisatrice qui régnait en 1983 à la suite d’une affaire de satyres[réf. nécessaire]. Il écrivait alors : « (…) combien de meurtres commis par des pédophiles auraient pu être évités, si la pédophilie, “épisode particulier des relations adultes-enfants” était moins dramatisée ? […] Un pédagogue libéral américain n’explique-t-il pas que le principal traumatisme que subit l’enfant “victime” d’un satyre provient de ses parents qui en font tout un plat, alors que lui, s’il n’y a pas eu violence, aurait plutôt tendance à s’en foutre ? ».
Le dernier numéro de La Banquise paraît en 1986. En 1988, avec Gilles Dauvé, Serge Quadruppani fonde Le Brise-glace (1988-1990) avant de participer à la création du mensuel Mordicus (1990-1994).
Après l’expérience du bar La Bonne descente (1994-1997), Serge Quadruppani s’éloigne de l’ultra gauche. En 1997, il publie ainsi plusieurs articles dans la revue antifasciste No pasaran.
Entre 1988 et 1996, il a collaboré, d’abord régulièrement puis épisodiquement, à la revue La Quinzaine littéraire.
De 1998 à 2000, il a publié des chroniques et des nouvelles dans un quotidien génois, Il Secolo XIX et, en 2007-2008, a écrit pour divers journaux italiens : Il Manifesto, L’Unità, Liberazione. Il publie aussi sur un site italien voué à la « littérature de genre » et à la « culture d’opposition » (carmillaonline.com).
Il a collaboré à partir de sa création en 2008 à Siné Hebdo, dans lequel il a publié Les Furieuses, un roman sous forme de feuilleton hebdomadaire.
Depuis 2010, il publie articles et fictions sur le site Article11 et dans le bimestriel homonyme.
En février 2011, il publie un essai, La Politique de la peur, dans lequel il dénonce l’idéologie de sécurité et son danger pour la démocratie.
Il écrit aussi occasionnellement pour Le Monde diplomatique.
Sur son site personnel, il écrit: « Depuis l’âge de 20 ans, mes convictions me situent au carrefour de ce qu’on appelle aujourd’hui les “libertaires” et les “ultra-gauche” ». Il se sert du roman noir pour aborder de grandes questions de société et dénonce volontiers dans ses ouvrages la répression policière, les staliniens et ce qu’il perçoit comme les excès de la lutte anti-terroriste.
Dans les années 2000, Serge Quadruppani apporte publiquement son soutien à Cesare Battisti menacé d’extradition. Au-delà de ce cas particulier

Bogner Cervinia Handschoen Rood Pira-D Skibroek Wit Vrouwen Winter Pira-D BJ3172 Wit Ski Jas

Bogner Cervinia Handschoen Rood Pira-D Skibroek Wit Vrouwen Winter Pira-D BJ3172 Wit Ski Jas

BUY NOW

€726,00
€580,00

, il dénonce notamment la remise en question de la « doctrine Mitterrand » qui accordait l’asile en France aux Italiens engagés dans les violences des années de plomb, en échange de leur renoncement à la lutte armée et voit dans l’arrestation de Battisti un « coup électoraliste ». Dans un article du Monde diplomatique de juillet 2008, il regrette l’occultation par les média de la répression judiciaire « exorbitante » qui s’est abattue sur les milieux d’extrême gauche italiens dans les années 1970, ainsi que l’oubli de la responsabilité de certains milieux fascistes liés au pouvoir politique dans l’expression de la violence de ce qui fut, selon lui, « le plus vaste mouvement social anticapitaliste après la seconde guerre mondiale ».
En juillet 2006, à la suite de l’accueil accordé par Jacques Chirac à l’équipe de France de football après la Coupe du monde dans la finale de laquelle Zinédine Zidane a été exclu pour un coup de tête, il écrit une « Lettre ouverte à Zinedine Zidane », publiée par Libération, dans laquelle il demande une amnistie pour les émeutiers de novembre 2005 ainsi que pour les manifestants des mouvements anti-CPE et contre les lois Fillon,.
En février 2008, il signe un « Appel pour la libération des prisonniers d’Action directe ».
En 2008 encore, il dénonce l’attitude de la presse et du pouvoir politique français, qui assimile les actes de sabotage (sans victimes) contre les lignes de la SNCF à du terrorisme. Il voit dans cette affaire la fabrication d’un « épouvantail médiatique »,. Au moment de la libération de Julien Coupat le 28 mai 2009, il dénonce les mass médias : « On peut quand même s’interroger sur cette tendance récurrente de ce qui se prétend “le quatrième pouvoir” à se faire porte-parole de l’Intérieur. Directement dépendantes de cette oligarchie financière dont Sarkozy est le fondé de pouvoir, les directions des grands journaux sont tout naturellement portées à relayer la parole du gouvernement ou celle de ses opposants institutionnels ». En juin 2015, il signe une « lettre collective d’auto-dénonciation individuelle en faveur des inculpés de Tarnac », dans laquelle les signataires affirment être l’auteur du livre L’Insurrection qui vient, qui est au cœur de l’affaire de Tarnac, impliquant notamment Julien Coupat que les enquêteurs soupçonnent d’avoir écrit l’ouvrage.
Le 24 novembre, plusieurs intellectuels français publient dans Libération une tribune appelant à manifester le 29 novembre à Paris malgré l’interdiction. Ils notent que « C’est une victoire pour Daesh que d’avoir provoqué la mise sous tutelle sécuritaire de la population tout entière », dénoncent la « mise sous tutelle sécuritaire de la population tout entière […] S’il existe quelque chose comme une valeur française, c’est d’avoir refusé depuis au moins deux siècles de laisser la rue à l’armée ou à la police […] nous n’acceptons pas que le gouvernement manipule la peur pour nous interdire de manifester ». Parmi les signataires : Serge Quadruppani, Frédéric Lordon, Hugues Jallon, Éric Hazan, Jacques Fradin, Ivan Segré, Nathalie Quintane, Pierre Alféri, François Cusset.
En mars 2016, dans le cadre des manifestations contre la « loi Travail », Serge Quadruppani signe une tribune, avec entre autres Pierre Alféri, Jérôme Baschet, Eric Hazan et Frédéric Lordon, diffusée par des médias alternatifs et relayée sur les réseaux sociaux, mais passée entièrement sous silence par les mainstreams. Cette tribune soutient le mouvement d’occupations des places (qui prendra la forme de Nuit debout) et les actions de rue : « […] les prochaines dates sont le 24 et surtout le 31 mars, avec la proposition, ce jour-là, de rester dans la rue et d’occuper des places. Mais nous avons appris ces dernières années que les occupations de places à elles seules ne suffisent pas à bloquer le fonctionnement des institutions. Le risque qu’elles contiennent est de se contenter d’exister, d’attendre leur évacuation ou leur épuisement. À notre sens, elles doivent donc plutôt servir de base depuis lesquelles prendre les lieux d’où les “représentants du peuple” prétendent pouvoir le gouverner, et à l’occasion le matraquer. Mairies, conseils divers, assemblées soi-disant régionales ou nationales, tout cela mérite d’être investi, repris, assiégé ou bloqué. Nous devons viser le blocage organisé du pouvoir politique. Il est donc crucial que soit défendu publiquement, dans ces jours, le bien-fondé du recours à l’action de rue. […], »
Accusé par Didier Daeninckx de soutenir la liberté d’expression des négationnistes, notamment de Robert Faurisson, Serge Quadruppani a signé un texte diffusé en 1993 dans les revues et les milieux de gauche et libertaires, qualifiant les négationnistes comme « ennemis ». En 1996, il revient sur ses anciennes erreurs dans Libertaires et ultra-gauche contre le négationnisme, contribution clairement anti-négationniste publiée aux éditions antifascistes Reflex.
Un texte de 1997 cosigné par un grand nombre d’auteurs, dont Pierre Vidal-Naquet, le dédouane de l’accusation de négationnisme. La revue La Banquise, que Quadruppani codirigeait, écrivait déjà que Faurisson était « indéfendable » en raison de son « argumentation antisémite ».
Par la suite, plusieurs écrivains dont Quadruppani et Maurice Rajsfus finissent par accuser Didier Daeninckx de « tirer contre son propre camp » et de faire des « procès en sorcellerie ». En août 2009, il est présent aux obsèques de Thierry Jonquet au funérarium du cimetière du Père-Lachaise avec d’autres (amis dont d’anciens membres de la LC et de la LCR) et y prononce quelques phrases en hommage à un écrivain largement engagé contre l’antisémitisme[réf. nécessaire].

Outlast

Si vous disposez d’ouvrages ou d’articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l’article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l’article, comment ajouter mes sources ?).
Vous pouvez améliorer sa rédaction !
Outlast est un jeu vidéo de type survival horror développé et publié par Red Barrels, sorti sur Windows le 4 septembre 2013, via la plateforme de téléchargement Steam. Il est également sorti sur PlayStation 4 le 4 février 2014 en Amérique du Nord et le 5 février 2014 en Europe. Il est sorti sur Xbox One le 20 mai 2014. Une version pour Linux et Mac est sortie le 31 mars 2015.

Outlast est un survival-horror. Comme dans Amnesia, le personnage ne possède aucune arme et ne peut pas attaquer les antagonistes, il n’aura donc comme choix que de courir ou de se cacher. Il peut se cacher dans des casiers ou sous des lits (façon Clock Tower). Cependant, dans le cas ou l’ennemi serait trop proche du joueur, ce dernier pourrait alors fouiller les casiers ou regarder en dessous des lits, ce qui mène à une attaque certaine

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

BUY NOW

€222.37
€143.00

. Le joueur peut échapper aux ennemis en fuyant, fermer les portes derrière lui les ralentira mais le seul moyen de les stopper complètement est de se faufiler par des passages étroits, capacité que les antagonistes ne possèdent pas, afin de les fuir. Surtout le protagoniste peut fuir aux agresseurs en sautant au-dessus du gouffre pour rejoindre l’autre côté, soit monter à l’échelle, soit aux trappes d’échappement, soit de grimper a des endroits d’escalades.
L’univers reste sombre tout au long du jeu, voire totalement sans lumière naturelle, ce qui oblige le joueur à utiliser la vision nocturne de sa caméra, le seul objet dont le joueur est équipé. La caméra possède un temps d’utilisation infini, mais la vision nocturne possède une longévité très courte et nécessite des batteries pour fonctionner, objet pouvant être trouvé tout au long du jeu. Filmer enregistre les événements et écrit des notes dans le carnet de note du joueur. L’histoire s’éclaircit à travers des documents qui peuvent être trouvés à des endroits différents ; ce sont des dossiers bleus avec « CONFIDENTIEL » marqué sur la couverture.
Miles Upshur, un journaliste d’investigation indépendant, reçoit une information anonyme à partir d’une source identifiée seulement par un dénonciateur. Il lui raconte des expériences inhumaines commises à l’asile de Mount Massive, un hôpital psychiatrique situé dans les montagnes de Lake County, Colorado, appartenant à la Murkoff Corporation, qui est connue pour ses affaires de corruption. Entrant à l’intérieur de l’asile, Upshur est horrifié de découvrir des cadavres qui jonchent le sol, y compris un agent de SWAT mourant qui l’avertit de s’échapper pendant qu’il en est encore temps. En étudiant un peu plus la situation, Upshur trouve les patients de l’asile, connus sous le nom “Variants”, en liberté et hostiles à son égard ; en particulier, un sadique flandrin nommé Chris Walker. Approché par Martin Archimbaud, un chef de la secte qui se considère comme étant prêtre, il lui dit qu’il a été envoyé par « Dieu » pour être son témoin des événements de la nuit. Il devient vite évident qu’Archimbaud n’a pas l’intention de laisser échapper Miles, et qu’il idolâtre une entité en apparence surnaturelle connue seulement sous le nom de Walrider, dont il prétend avoir provoqué son évasion.
Pris au piège à l’intérieur, Upshur est obligé d’explorer l’asile à la recherche d’une sortie timberland pas cher, et d’échapper à plusieurs Variants, y compris une poursuite de Walker, et des jumeaux en soif de le tuer. Poursuivi dans l’aile des hommes, Upshur est sauvé par un monte-charge qui l’amène dans une autre pièce, avant d’être capturé par son “sauveur”, un exécutif Murkoff délirant nommé Richard Trager. Trager, un « docteur » qui expérimente sur les patients, attache Upshur à un fauteuil roulant et ampute deux de ses doigts. Laissé pendant un court instant seul ; Miles réussit à s’échapper dans un ascenseur. Saisi par Trager tandis que l’ascenseur est toujours en mouvement, une lutte s’ensuit qui se traduit finalement par la mort du docteur, écrasé au niveau du bassin entre la cabine d’ascenseur et l’étage supérieur. bloquant ainsi la cabine. Upshur rencontre alors Archimbaud encore une fois avec Le Walrider. Miles Upshur ne peut le voir qu’à travers le mode de vision de nuit de sa caméra. Atteignant un auditorium avec une bobine de film faisant défiler des images à l’écran, Upshur apprend que Le Walrider a été créé par le Dr Rudolf Gustav Wernicke, un scientifique allemand pris en charge par l’Opération Paperclip. Wernicke a élaboré un « moteur morphogénétique » pour l’Allemagne nazie, qui utilise un grave traumatisme psychologique et la thérapie de rêve pour générer un être axé sur des nanites-malveillantes.
En trouvant Martin dans la chapelle de l’asile, Upshur est témoin de son auto-immolation sur un crucifix. Lui indiquant juste avant qu’il pouvait s’échapper par l’ascenseur, Upshur l’utilise, pour être finalement trompé et il descend dans une installation souterraine sous l’institution. Suivi et attaqué par Walker, Upshur assiste à l’horrible scène où Walker est tué par Le Walrider. Il trouve ensuite le docteur Wernicke. Upshur apprend que Le Walrider est le résultat d’expériences de la nanotechnologie, et qu’il est « hébergé » par le patient catatonique Billy Hope. Ayant reçu les instructions de couper le système de support de vie de Billy Hope, Upshur le fait, mais est immédiatement saisi par le Walrider déjà bien affaibli et sans hôte. Sur le point de mourir, il titube vers la sortie, où une équipe de sécurité dirigée par Wernicke tire sur lui. Upshur s’effondre sur le sol, et Wernicke se rend compte que Miles est devenu le nouvel hôte du Walrider; des cris de paniques et des coups de feu sont entendus avant que l’écran affiche les crédits. Miles à, pendant l’écran noir, tu.
Outlast est un jeu vidéo de type survival horror en vue subjective, prenant place dans l’hôpital psychiatrique délabré de Mount Massive (ressemblant fort à l’hôpital psychiatrique de Buffalo) et peuplé de patients plus ou moins violents. Le protagoniste est incapable de se défendre, à l’exception de certaines scènes scriptées pour repousser un ennemi (qui peut être armé). Sans armes, le joueur doit donc fuir ou se cacher (sous des lits ou dans des casiers) pour pouvoir échapper à ses agresseurs. Le joueur peut passer par dessus certains obstacles, se baisser, sauter et se faufiler à travers des espaces étroits. Il est toujours accompagné de sa caméra, qu’il peut activer ou non, sachant qu’elle consomme de l’énergie. Des batteries de secours peuvent néanmoins être trouvées durant le jeu. Elle est utile pour mieux comprendre l’histoire via des notes prises par le journaliste, ainsi que pour son option de vision nocturne qui permet de voir dans certains lieux plongés dans le noir.
modifier
Outlast a reçu des critiques majoritairement positives. Chez Metacritic, les notes données à la version PC et la version PS4 sont respectivement de 80/100 et 78/100. Chez GameRankings, la note donnée à la version de PC est de 79.94 %, et celle de la version PS4 est de 76.53 %. Il a reçu un certain nombre d’accolades et récompenses de l’E3 2013, y compris le “Most Likely To Make You Faint” et un des “Best Of E3”.
Le site de gaming PC Rock, Paper, Shotgun a donné à Outlast une review très positive, notant que “Outlast n’est pas une expérience montrant à quel point les jeux peuvent être effrayants, c’est une exemplification.” Marty Sliva d’IGN a noté le jeu avec un score de 7.8, gratifiant les éléments d’horreur et le jeu en critiquant la modélisation des personnages et les environnements.
Le 26 octobre 2014, Red Barrels confirme le développement d’une suite d’Outlast, intitulée Outlast 2. Il devrait sortir en automne 2016.
Outlast: The Whistleblower
Outlast sur Steam Site du développeur

Hugo Mühlig

Paysage avec calèche, 1889
modifier – modifier le code – modifier Wikidata
Hugo Mühlig (né le 9 novembre 1854 à Dresde, mort le 16 février 1929 à Düsseldorf) est un peintre allemand impressionniste.
Hugo Mühlig est le fils du peintre paysagiste Meno Mühlig et le neveu du peintre animalier Bernhard Mühlig. Il apprend la peinture auprès de son père, puis à l’Académie des Beaux-Arts de Dresde (de), dans la classe de Viktor Paul Mohn. Alors que la peinture académique reste conservatrice, il quitte l’école, s’installe à Düsseldorf en 1881 pour s’engager dans l’impressionnisme. Alors que ses peintures (d’un format petit ou moyen) se caractérisent par une attention aux détails, à voir de plus près

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

BUY NOW

€222.37
€143.00

, on se rend compte de la maîtrise des techniques de la peinture impressionniste.
Le caractère impressionniste de ses tableaux tient aussi aux paysages et aux scènes ruraux de récolte, de chasse en hiver ou de marche dans la lumière qui fait paraître des couleurs pures et sans mélange des objets. Quant à la composition, ses peintures se caractérisent par une position légèrement surélevée sur les objets et les personnages regroupés généralement sur un ou deux diagonales du point de vue du côté droite ou gauche de la ligne d’horizon. Cette composition suggère que ces peintures ont été recréés en atelier d’après des esquisses, le plus souvent des gouaches ou des aquarelles.
Pour ces inspirations, Mühlig va souvent à Willingshausen et devient l’un des membres de la colonie de peintres. Il se rend aussi souvent à Röllshausen.
Comme il ne fait partie d’aucune académie officielle, il demeure un artiste indépendant, la plupart de ses œuvres sont donc des propriétés privées

Maje Chorie E16 Mandarin Col Pliant Antibactérien Oxford With Contrastant Piqûre Bleu Chemise

Maje Chorie E16 Mandarin Col Pliant Antibactérien Oxford With Contrastant Piqûre Bleu Chemise

BUY NOW

€184.25
€119.00

. On en retrouve quelques-unes dans des musées comme le Museum Kunstpalast ou le Wallraf-Richartz Museum.
Sur les autres projets Wikimedia :

Roger Neilson

Temple de la renommée : 2002
modifier
Roger Paul Neilson (né le 16 juin 1934 à Toronto en Ontario au Canada – mort le 21 juin 2003) est un entraîneur canadien de hockey sur glace. Il a entraîné dix équipes de la Ligue nationale de hockey

Maje Jeko E16 Datation Pliant Antibactérien Mettable Guipure Dentelle Tricoter Technique écru Jupe Courte

Maje Jeko E16 Datation Pliant Antibactérien Mettable Guipure Dentelle Tricoter Technique écru Jupe Courte

BUY NOW

€235.08
€152.00

, tous en tant qu’entraîneur-chef à l’exception des Blues de Saint-Louis. En 2003, il meurt d’un cancer de la peau et des os. En 2002, il est admis au Temple de la renommée du hockey comme bâtisseur.

Il commence sa carrière d’entraîneur avec les Petes de Peterborough dans l’Association de hockey de l’Ontario, ancêtre de la Ligue de hockey de l’Ontario. Il y resta pendant dix ans en tant qu’entraîneur-chef. Ensuite, il entraîna une première équipe professionnel, les Black Hawks de Dallas de la Ligue centrale de hockey. Dès l’année suivante, il entraîna une première équipe de la Ligue nationale de hockey, les Maple Leafs de Toronto en tant qu’entraîneur-chef pendant deux ans. Il reçut ensuite le poste d’entraîneur assistant des Sabres de Buffalo avant de devenir entraîneur-chef pendant un an l’année suivante

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

BUY NOW

€222.37
€143.00

. L’année suivante, il devint entraîneur assistant des Canucks de Vancouver, mais remplaça l’entraîneur-chef la même année puis resta à ce poste encore deux ans avant de ce faire renvoyer à mi-saison, mais alla prendre le même poste avec les Kings de Los Angeles. L’année suivante, il devint entraîneur assistant avec les Blackhawks de Chicago, il devint ensuite coentraîneur pendant un an avant de redevenir entraîneur adjoint. Ensuite, pendant quatre ans, il est entraîneur-chef des Rangers de New York, puis deux ans avec les Panthers de la Floride. Il rejoint ensuite les Blues de Saint-Louis pendant trois ans, il s’agit de la seule équipe dont il n’a jamais été entraîneur-chef. En 1997, il devient entraîneur-chef des Flyers de Philadelphie pendant trois ans avant de joindre les Sénateurs d’Ottawa en tant qu’entraîneur adjoint, puis entraîneur-chef et de nouveau entraîneur adjoint. C’est durant cette dernière année qu’il meurt d’un cancer.
Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

États des États-Unis

Les États-Unis sont une république fédérale composée de cinquante États fédérés auxquels s’ajoutent le district de Columbia — comprenant la capitale Washington — et plusieurs territoires non incorporés.
Aux États-Unis, la souveraineté est exercée à la fois par le gouvernement fédéral et par chacun des cinquante gouvernements d’État. Un Américain est à la fois citoyen des États-Unis et citoyen de l’État où il est domicilié. Par contre, la citoyenneté d’État est une chose assez flexible et aucune procédure légale n’est nécessaire, sauf rares exceptions, pour changer son domicile d’un État à un autre. Les Américains ont conscience d’appartenir à une même nation, malgré la diversité des régions.
La Constitution des États-Unis attribue les pouvoirs respectifs des deux niveaux de gouvernement en utilisant des termes généraux. L’idée générale est qu’en ratifiant la Constitution (ou en adhérant à l’Union), chacun des États accepte :
Selon le 10e amendement de la Constitution américaine, tous les pouvoirs non spécifiquement transférés à l’échelon fédéral restent aux mains des États ou à celles du peuple. Historiquement les pouvoirs relatifs à la santé, l’éducation, les transports, le droit municipal et la gestion des infrastructures relèvent généralement du niveau de l’État local, même si tous ont une part importante de financement et de réglementation fédérale. Les pouvoirs transférés, partagés ou retenus localement sont les mêmes pour tous les États membres de l’Union.
Au cours de l’histoire des États-Unis, le pouvoir fédéral a eu tendance à se renforcer au détriment des États et la question du droit des États demeure une question en débat aux États-Unis.
Les États fédérés américains disposent de leurs propres ressources fiscales ainsi que de pouvoirs législatifs et exécutifs étendus. Les lois en vigueur sont par conséquent très variables d’un État à l’autre. De grandes différences de taille et de poids démographique rendent souvent difficile la comparaison entre les États : la Californie est soixante-dix fois plus peuplée que le Montana, l’Alaska est neuf fois plus grand que la Floride.
Les États sont représentés de manière égale au Sénat des États-Unis, chacun élisant deux sénateurs quel que soit son poids démographique. Ainsi les quatre États les plus faiblement peuplés que sont le Wyoming, le Vermont, le Dakota du Nord et l’Alaska (moins de 700 000 habitants chacun) ont le même poids que les quatre plus peuplés, la Californie, le Texas, l’État de New York et la Floride (respectivement 40, 28, 20 et 21 millions d’habitants). Par contre, à la Chambre des représentants des États-Unis, le nombre de représentants est proportionnel à la population de l’État (avec un minimum d’un représentant par État).
Quatre États portent le nom officiel de Commonwealth : le Kentucky, le Massachusetts, la Pennsylvanie et la Virginie. Cette particularité n’implique aucune différence constitutionnelle avec les autres États.

Le tableau triable ci-après liste les cinquante États des États-Unis avec :
Pour trier, cliquez sur le petit triangle après le titre de la colonne
Après l’adoption des articles de la Confédération et de l’Union perpétuelle en 1777, les États devinrent une confédération. En partie en raison de manquements de la Confédération, les treize États formèrent à la place une fédération au travers du processus de ratification de la constitution des États-Unis qui prit effet en 1789, soit une entité souveraine et unique pour ce qui concerne le droit international, avec le pouvoir de mener la guerre et de conduire des relations internationales, constituée d’États fédérés.
Selon l’article IV de la Constitution, qui souligne les relations entre les États américains, ceux-ci doivent donner « Pleine foi et crédit » (Full Faith and Credit) aux lois et décisions des législatures et des tribunaux des autres États ce qui inclut en général la reconnaissance des contrats légaux, des mariages, des jugements criminels

Sandro Radia R4556E Peter Pan Col Mariage Mettable À Manches Courtes Dentelle Panneau Noir Blanc Robe

Sandro Radia R4556E Peter Pan Col Mariage Mettable À Manches Courtes Dentelle Panneau Noir Blanc Robe

BUY NOW

€368.50
€238.00

, et jusqu’au 13 janvier 1865, du statut d’esclave. Les États ne peuvent faire de discrimination à l’encontre des citoyens d’autres États et doivent respecter leurs droits fondamentaux, selon la clause « Privilèges et Immunités » (Privileges and Immunities Clause). Le gouvernement fédéral garantit aux États une défense militaire et civile, ce qui exige aussi que le gouvernement de chaque État reste celui d’une république.
La Cour suprême des États-Unis a interprété la constitution américaine, comme la clause de Commerce (une clause de l’article premier de la Constitution qui donne au Congrès des États-Unis le pouvoir de réguler le commerce avec les autres pays, entre les États américains et avec les tribus indiennes), permettant un large périmètre d’action au pouvoir fédéral. Par exemple, le Congrès peut réguler le trafic ferroviaire sur les voies ferrées inter-États mais aussi le réguler sur les voies à l’intérieur d’un seul État en se basant sur la théorie qu’un trafic même uniquement à l’intérieur d’un État peut avoir un impact sur le commerce inter-États.
Une autre source de pouvoir du Congrès est le « pouvoir de dépenser » – la capacité du Congrès d’allouer des fonds, par exemple, à l’Interstate Highway System. Le système est mandaté et financé en partie par le gouvernement fédéral, mais sert également les intérêts des États. En menaçant de retirer des fonds fédéraux dédiés aux voies rapides, le Congrès a été en mesure de persuader les législatures des États d’adopter une variété de lois. Bien que cela puisse se traduire sur le terrain comme une atteinte aux droits des États, la Cour suprême a confirmé cette pratique comme une utilisation autorisée de la clause constitutionnelle de dépense.
Depuis la création des États-Unis, le nombre d’États est passé de 13 à 50. La Constitution américaine est assez laconique sur la manière dont des nouveaux États peuvent adhérer. Notant que « de nouveaux États peuvent être admis par le Congrès dans l’Union » et interdisant qu’un nouvel État soit créé à partir du territoire d’un État existant ou par la fusion de deux ou plusieurs États en un seul sans le consentement à la fois du Congrès des États-Unis et de toutes les législatures des États impliqués.
En pratique, presque tous les États admis dans l’Union après les 13 d’origine ont été formés à partir de territoire des États-Unis (c’est-à-dire des territoires sous l’autorité du gouvernement fédéral mais ne faisant partie d’aucun État et qui étaient organisés avec une part d’autonomie règlementaire accordée par le Congrès). En général, le gouvernement d’un territoire organisé fait connaître le souhait de sa population pour sa constitution en État. Le Congrès demande alors au gouvernement territorial d’organiser une convention constitutionnelle. Après acceptation de cette Constitution, le Congrès peut alors reconnaître ce territoire comme un État. Les grandes lignes de ce processus ont été établies par l’Ordonnance du Nord-Ouest, qui est en fait antérieure à la ratification de la Constitution américaine.
Cependant le Congrès est l’autorité ultime pour accepter de nouveaux États et n’est pas obligé de suivre cette procédure. Quelques États américains, en dehors des treize d’origine, ont été admis sans avoir été des territoires organisés du gouvernement fédéral :
Le Congrès n’a aucune obligation d’accorder le statut d’État à des territoires dont la population le demande. Par exemple, la République du Texas demanda son rattachement en tant qu’État aux États-Unis en 1836, mais les craintes d’un conflit avec le Mexique retardèrent cette adhésion de neuf ans. Le Territoire de l’Utah se vit refuser son adhésion à l’Union en tant qu’État pendant des décennies, la domination du territoire par les Mormons et particulièrement la pratique de la polygamie par ses élites étant mal vue de Washington. Une fois établies, les frontières des États sont très stables, les seules exceptions majeures étant la cession par le Maryland et la Virginie de territoire pour créer le district de Columbia (la partie cédée par la Virginie lui sera rendue par la suite), une cession par la Georgie, une expansion du Missouri et du Nevada et le Kentucky, le Maine et le Tennessee respectivement issus d’une scission du Massachusetts et de la Caroline du Nord.
Les derniers États à avoir adhéré à l’Union sont l’Alaska en janvier 1959 et Hawaï en août 1959, respectivement 49e et 50e État de l’Union.
Le nombre d’étoiles sur le coin supérieur du drapeau américain correspond au nombre d’États dans l’Union (les treize bandes correspondant elles aux treize États d’origine). Cette disposition date de 1818, le rajout sur le drapeau intervenant le 4 juillet, jour de la fête nationale, suivant l’entrée dans l’Union du nouvel État.
Chaque État dispose de sa propre constitution (celles de Georgie de Californie ou d’Alabama sont réputées pour être parmi les plus longues au monde). Cette constitution définit l’exercice et la répartition des pouvoirs au sein de l’État. Tous les États américains ont repris une forme de régime politique similaire à celui existant au niveau fédéral avec une branche exécutive, une branche législative et une branche judiciaire. Cela n’était pas une obligation, la Constitution des États-Unis exigeant juste des États qu’ils soient une république avec donc un gouvernement démocratique. Il pourrait ainsi y avoir un État avec un régime parlementaire.
Dans chaque État, le pouvoir exécutif est exercé par un gouverneur élu, qui est souvent à la tête d’un cabinet et par quelques autres responsables qui suivant les États peuvent être élus ou nommés. Ainsi 42 des 50 États élisent un lieutenant-gouverneur qui remplace le gouverneur en cas de vacance du poste. Suivant les États, il est élu en ticket, comme colistier lors de l’élection du gouverneur, ou lors d’une élection distincte. Les fonctions de secrétaire d’État, de trésorier de l’État ou d’auditeur de l’État peuvent être des fonctions élues ou nommées par le gouverneur suivant les États.
Le pouvoir législatif est exercé par la législature de l’État composé de deux chambres : un Sénat et une assemblée de l’État ou chambre des représentants (à l’exception du Nebraska qui n’a qu’une seule chambre). Il existe également une branche judiciaire avec à son sommet une Cour suprême de l’État. Celle-ci est l’autorité suprême de toute décision judiciaire concernant une loi de l’État, la Cour suprême des États-Unis n’intervenant que si elle considère le sujet touchant à la Constitution des États-Unis ou relevant d’une loi fédérale.
Aujourd’hui, très peu de territoires pourraient prétendre à devenir un nouvel État de l’Union. Puerto Rico est sans doute le candidat le plus sérieux. Le statut du district de Columbia est aussi en débat. Pour les autres territoires, peu peuplés et dispersés, la question ne se pose pas vraiment.
Les Portoricains sont citoyens des États-Unis depuis 1917. Cette île des Antilles, territoire américain depuis 1898 (comme Hawaï) et la victoire des États-Unis sur l’Espagne, est peuplée de plus de 3,7 millions d’habitants (plus que les vingt-quatre États américains les moins peuplés). Le territoire non incorporé de Porto Rico – son titre exact est Commonwealth de Puerto Rico, mais sans rapport avec les Commonwealths des quatre États américains cités précédemment – ne dispose actuellement que d’une très faible représentation au Congrès : un délégué à la Chambre des représentants des États-Unis, le Resident commissioner, sans droit de vote, et aucun sénateur. Le président George H. W. Bush publia un mémorandum le 30 novembre 1992 à destination des responsables des départements et des agences de l’exécutif américain pour établir les relations entre le gouvernement fédéral et le Commonwealth de Porto Rico. Le mémorandum demandait à tous les départements et agences fédérales de traiter administrativement Puerto Rico comme s’il était un État américain dans la mesure où cela ne perturberait pas les programmes ou opérations fédérales. Le gouvernement de Puerto-Rico, qui a à sa tête un gouverneur élu, a organisé plusieurs référendums sur la question du statut de l’île lors des dernières décennies, même si le Congrès ne se sentait pas engagé par ses consultations. Tous les résultats montraient une victoire étroite des partisans du statu quo sur ceux partisans d’un État, un petit nombre souhaitant l’indépendance. Le 20 décembre 2000, le président Bill Clinton a signé l’ordre exécutif 13183, pour créer un groupe de travail présidentiel sur le statut de Porto Rico et ses règles d’appartenance à l’Union, ordre exécutif que le président George W. Bush compléta. En décembre 2005, le groupe de travail proposa une série de nouveaux référendums pour résoudre ce problème. Si le Congrès vote les recommandations du groupe de travail, cela peut ouvrir la voie au premier vote mandaté par le Congrès sur le statut de l’île et potentiellement déboucher sur la création d’État américain vers 2010.
Un nouveau référendum, en 2012, a finalement tranché en faveur d’une évolution vers le statut d’État américain à part entière.
En effet, le 6 novembre 2012, à l’occasion en même temps de l’élection présidentielle américaine, un quatrième référendum a été présenté aux électeurs sous la forme de deux questions distinctes

Sandro Reem R4577E V-Col Pliant Mettable Sans manches Voir à travers Dentelle Avec Doublure Contrastante Noir Robe

Sandro Reem R4577E V-Col Pliant Mettable Sans manches Voir à travers Dentelle Avec Doublure Contrastante Noir Robe

BUY NOW

€330.38
€214.00

.
Tout d’abord, à la question « Êtes-vous d’accord sur le fait que Porto Rico devrait conserver son statut territorial actuel ? » :
Deuxième question : « Laquelle des options suivantes préférez-vous ? »
Pour la première fois, l’option « État américain » est celle qui a reçu la majorité des voix, ce qui relance le débat sur la question du statut actuel de l’île et du potentiel 51e État.
Le 11 décembre 2012, l’assemblée législative de Porto Rico a adopté une résolution demandant « au Président et au Congrès des États-Unis de répondre avec diligence à la demande du peuple de Porto Rico, et de commencer le processus pour admettre Porto Rico dans l’Union en tant qu’État ». Cette question n’a toujours pas été abordée par le Congrès américain.
Les intentions des Pères fondateurs étaient que la capitale des États-Unis soit située sur un site neutre, ne favorisant aucun des États existants. Le district de Columbia fut donc créé en 1800 pour servir de siège aux autorités fédérales. Comme Puerto Rico, les habitants du district n’ont qu’un délégué sans droit de vote à la Chambre des représentants et aucun sénateur (le droit d’élire de grands électeurs pour l’élection présidentielle ne leur fut accordé qu’en 1961 par le 23e amendement).
Certains résidents du district soutiennent la création d’un État ou d’une juridiction en reprenant ses compétences pour l’ensemble du district ou pour sa partie habitée, le reste (les lieux abritant les autorités fédérales regroupés au centre de la ville) restant sous la juridiction fédérale. Si un État est toujours une question politique réelle dans le district, il y a peu de perspectives d’un mouvement concret dans ce sens dans un avenir proche. L’accent est plutôt mis sur la poursuite de la Home Rule dans le district lui donnant une représentation pleine et entière au Congrès.
Pour le restant des territoires des États-Unis habités n’ayant pas le statut d’État – les Îles Mariannes du Nord (qui ont, comme Porto Rico, le statut de Commonwealth), les îles Vierges des États-Unis, Guam, et les Samoa américaines – les perspectives d’une accession à un statut d’État sont très éloignées. Tous sont relativement peu peuplés – Guam, le plus peuplé de ces territoires, a une population équivalente au tiers du Wyoming, le moins peuplé des États américains – et ces territoires sont fortement tributaires des financements fédéraux. Si ces territoires songeaient à demander un statut d’État, ils devraient probablement s’associer pour augmenter leur population et leur superficie – avec peut-être l’ajout des territoires non organisés sous tutelle fédérale : Palaos et les îles Marshall.
Constitutionnellement un État ne peut être divisé en plusieurs États qu’avec l’approbation du Congrès américain et de la législature de l’État concerné, comme cela fut le cas du Maine, issu d’une scission du Massachusetts, ou de la Virginie-Occidentale et du Kentucky issus de la Virginie. Quand le Texas fut admis dans l’Union en 1845, il était beaucoup plus grand qu’aucun autre État existant et il lui fut spécialement accordé le droit de se diviser au plus en cinq États distincts même si aucune tentative sérieuse dans ce sens n’a jamais été faite.
Par le passé, plusieurs tentatives de reconnaissance ou de création d’États, soit sur de nouveaux territoires soit par scission ou fragmentation d’États existants, n’ont pas abouti.
Une sécession, qui n’aboutit pas, sur des territoires disputés entre la Virginie et la Pennsylvanie juste après la guerre d’Indépendance américaine.
Cet État exista pendant quatre ans, peu de temps après la fin de la guerre d’Indépendance américaine, mais ne fut jamais reconnu par l’Union, qui, finalement, reconnut la demande de souveraineté de la Caroline du Nord sur cette zone. Une majorité des États américains étaient disposés à reconnaître l’État de Franklin mais il manqua de peu la majorité des deux tiers des États requise pour admettre un nouvel État dans l’Union selon les Articles de la Confédération. Le territoire comprenant le comté de Franklin allait devenir plus tard la partie orientale de l’État du Tennessee.
En 1849, les Pionniers mormons, récemment installés à Salt Lake City, proposèrent par la voix de Brigham Young, président de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, un statut officiel pour le territoire sur lequel ils étaient installés englobant Grand Bassin et le bassin versant du fleuve Colorado ainsi qu’en partie ou en totalité les territoires de neuf États américains actuels. Cependant, la Californie et le Nouveau-Mexique faisant une demande pour devenir des États à part entière, Young changea de stratégie et se décida à demander la création d’un État qui exista de facto pendant deux ans. Finalement le Territoire de l’Utah sera créé en 1851

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

BUY NOW

€222.37
€143.00

, sur la partie septentrionale du Deseret, et donnera naissance après plusieurs mutations aux États de l’Utah et du Nevada.
Une tentative de création un État de Muskogee, concernant les amérindiens Creek, en Floride avait échoué en 1800.
Sequoyah fut une tentative avortée de création d’un État par les Amérindiens en 1905. Il se serait situé dans l’est de l’actuel Oklahoma et aurait eu une population à majorité amérindienne.
La création de l’État du Supérieur, issu de la scission de la Péninsule supérieure du Michigan dans le nord l’État homonyme, fut proposé dès 1858. Les velléités sécessionnistes restèrent relativement actives jusqu’au milieu des années 1970, avant de péricliter pour devenir aujourd’hui très marginales.
La question de la séparation de la ville de New York de l’État de New York est régulièrement posée dans la métropole américaine mais sans réel projet et souvent brandie pour des raisons fiscales, la ville estimant payer trop d’impôts à l’État. [réf. souhaitée]
La Constitution américaine est muette sur le cas d’un État souhaitant quitter l’Union même si pour des raisons historiques, jurisprudentielles, sociales (sentiment des habitants d’appartenir à une même nation) et le poids actuel du gouvernement fédéral, une sécession d’un État paraît quasi impossible. L’exemple le plus célèbre est la sécession de 11 États en 1861 pour former les États confédérés d’Amérique qui conduisit à la guerre de Sécession et au retour par la force des États sécessionnistes dans l’Union. Parmi les mouvements sécessionnistes existants, nombreux tiennent du folklore mais certains mouvements ont acquis une influence dans l’État concerné voire une certaine notoriété nationale, on peut ainsi citer l’Alaskan Independence Party ou le Mouvement hawaïen pour la souveraineté. Le Parti libertarien, comme différents autres mouvements américains idéologiquement proches, prône lui plutôt un État fédéral réduit à sa plus simple expression (voir Free state project).
Les cinquante États des États-Unis tirent leur nom d’une grande variété de langues. La moitié des États, 25, ont un nom dérivé de langues amérindiennes : huit de l’algonquin, sept des langues siouanes (dont l’un via l’illinois, une langue algonquine), trois des langues iroquoises, un des langues uto-aztèques et cinq d’autres langues amérindiennes. Le nom Hawaï viendrait de l’hawaïen. Les autres noms dérivent des langues européennes : sept viennent du latin (principalement la forme latine de noms propres anglais), six viennent de l’anglais, cinq viennent de l’espagnol (plus un d’une langue autochtone via l’espagnol) et trois viennent ou pourraient venir du français (dont l’un via l’anglais) : Louisiane, Vermont et peut-être Maine.
Onze États sont nommés d’après une personne : Caroline du Nord, Caroline du Sud, Delaware, Georgie, Louisiane, Maryland, New York, Pennsylvanie, Virginie, Virginie-Occidentale, Washington.
Mais pour six États, leur nom reste d’origine incertaine et il existe plusieurs étymologies possibles : Arizona, Utah, Idaho, Maine, Oregon et Rhode Island.

Etton de Dompierre sur Helpe

Saint Etton de Dompierre sur Helpe est un moine irlandais venu en Thiérache au VIIe siècle pour évangéliser la population.
Etton naît en Irlande vers 590, comme beaucoup d’Irlandais à l’époque il part pour Rome avec un groupe de sept moines, avant de commencer son apostolat. Il est alors ordonné évêque par le pape Martin Ier et part en mission pour convertir la Thiérache. Il se fixe en Artois.
Il part ensuite pour le Hainaut ; à Fusciau il s’installe avec quelques fidèles, il crée alors un monastère.
Avant de mourir, il se retire dans un ermitage dans la forêt de Dompierre-sur-Helpe. Il meurt vers 660.
Pendant longtemps les reliques se sont trouvées à Mons, au XVIe siècle l’abbaye de Liessies les recueille et en juillet 1789, 400 habitants partent pour l’abbaye et ramènent les reliques à Dompierre.
Dieu éternel et tout-puissant, tu mets ta gloire dans tes saints et tu couronnes leurs mérites. Par l’intercession du bienheureux évêque Etton, patron bien-aimé de Dompierre, préseve-nous de tout malheur, protège nos familles, nos biens, les animaux que tu mets à notre service, et accorde-nous la grâce d’estimer par-dessus tout, les biens éternels

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

BUY NOW

€222.37
€143.00

. Nous te le demandons par Jésus-Christ, notre Seigneur, Amen.

Attentats contre Adolf Hitler

De nombreux attentats contre Adolf Hitler ont été organisés entre 1933 et 1945. Les deux plus célèbres sont ceux organisés par Johann Georg Elser le 8 novembre 1939 à Munich et par Claus von Stauffenberg le 20 juillet 1944 à la Wolfsschanze (la « tanière du loup »), le quartier-général d’Adolf Hitler en Prusse-Orientale.
Au cours de ces douze années, Adolf Hitler a bénéficié d’une chance assez extraordinaire, soit en annulant la manifestation au cours de laquelle l’attentat était prévu, soit en quittant les lieux de l’attentat avant l’explosion (pour des raisons climatiques et d’horaires de train le 8 novembre 1939), soit encore en n’étant que légèrement blessé alors que d’autres personnes à ses côtés étaient tuées.

Johann Georg Elser, un ébéniste opposé au nazisme, décide d’assassiner Adolf Hitler après l’invasion de la Pologne, pour éviter « qu’on ne verse encore plus de sang ». Pendant un mois, nuit après nuit, il prépare son attentat.
Il a observé en 1938 que la Bürgerbräukeller, cette brasserie munichoise où Hitler commémore tous les 8 novembre son putsch manqué de 1923, n’est pas surveillée. Il a travaillé quatre ans dans une usine d’horlogerie et son savoir-faire lui est précieux pour fabriquer le mécanisme qui mettra à feu l’explosif récupéré dans une carrière où il s’est fait embaucher.
Tout semble parfaitement fonctionner : à 21 h 20, sept membres du parti nazi trouvent la mort dans l’attentat du 8 novembre 1939, mais Adolf Hitler est parti 13 minutes plus tôt que prévu. Les conditions climatiques l’empêchant de prendre l’avion, il a écourté son discours pour prendre le train.
Johann Georg Elser se fait arrêter par hasard à Constance le jour même à 20 h 45, en tentant de passer en Suisse. La nouvelle de l’attentat arrive et il est transféré et interrogé à Munich où, dans la nuit du 12 au 13 novembre, il avoue sous la torture qu’il a bel et bien tenté d’éliminer Adolf Hitler.
Adolf Hitler doit être abattu à Smolensk, au quartier général de l’armée du Centre, sur le front de l’Est. Sa visite dans le quartier général du Generalfeldmarschall Hans Günther von Kluge est maintenue, mais l’attentat dans la salle de conférence est annulé, quand les conjurés apprennent que Heinrich Himmler, chef de la Schutzstaffel (SS), ne sera pas du voyage. La crainte est que les SS ne prennent le pouvoir devenu vacant. Certains conjurés, dont Erwin Lahousen, Henning von Tresckow, von Donhanyi, Rudolf-Christoph von Gersdorff et Fabian von Schlabrendorff, décident néanmoins d’appliquer un plan de rechange

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

Sandro Exil E10539E Col rond Pliant Confortable Dentelle Bleu Tops

BUY NOW

€222.37
€143.00

, l’opération “Flash”, inspirée par Schlabrendorff. Schlabrendorff est chargé de cacher des explosifs dans des bouteilles de cognac, qu’il remet au général Henning von Tresckow, adjoint de von Kluge. von Treasckow les confie à son tour au colonel Heinz Brandt, l’aide de camp de Hitler, comme un présent à l’intention du général Helmuth Stieff de l’OKW,. Sur la base de Smolenksk, Brandt reçoit les présents des mains de Schlabrendorff. Hitler salue von Kluge avant de monter dans l’avion, suivi de son chef d’état-major particulier Rudolf Schmundt et de son aide de camp, chargé de cadeaux. L’opération semble se dérouler comme prévu, mais la bombe de fabrication britannique, livrée par Lahousen, n’explose pas en vol. Le détonateur apparemment défectueux, ou gelé à cause du froid et de l’altitude, ne se déclenche pas. Schlabrendorff, envoyé d’urgence à Berlin, réussit toutefois à récupérer les bouteilles piégées, sans que la tentative ne soit éventée.
Le 20 mars 1943, le colonel Rudolf-Christoph von Gersdorff doit se faire sauter avec une ceinture d’explosif avec Adolf Hitler et la fine fleur berlinoise présente au Berliner Zeughaus (un célèbre bâtiment historique sur l’avenue Unter den Linden)

Bogner Cervinia Handschoen Rood Pira-D Skibroek Wit Vrouwen Winter Pira-D BJ3172 Wit Ski Jas

Bogner Cervinia Handschoen Rood Pira-D Skibroek Wit Vrouwen Winter Pira-D BJ3172 Wit Ski Jas

BUY NOW

€726,00
€580,00

. Le détonateur est réglé sur 45 minutes mais Adolf Hitler de mauvaise humeur boucle la visite en à peine 30 minutes. Von Gersdorff réussit à désarmorcer sa bombe dans les toilettes.
L’agent double Eddie Chapman a proposé au MI5 de réaliser lui-même une attaque suicide sur Adolf Hitler car son agent traitant Stephan von Gröning, lui avait promis en cas de succès de sa mission de sabotage, de lui trouver une place au premier ou deuxième rang près du führer lors d’un meeting

Sandro Jonas J3990E Horizontal Band Belle Décontracté Pliant Antibactérien Dentelle En Couleurs Trois Floral Bleu Jupe Longue

Sandro Jonas J3990E Horizontal Band Belle Décontracté Pliant Antibactérien Dentelle En Couleurs Trois Floral Bleu Jupe Longue

BUY NOW

€252.87
€163.00

. Le MI5 demanda à Chapman de ne rien entreprendre de fou.
L’opération Foxley était un plan élaboré par le Special Operations Executive pour assassiner Adolf Hitler en juillet 1944 quand Hitler séjournait dans sa résidence du Berghof dans les Alpes bavaroises. Ce plan ne fut pas exécuté.
Lors de l’attentat du 20 juillet 1944 au Wolfsschanze, dans lequel quatre personnes parmi les vingt-quatre présentes furent tuées, Adolf Hitler ne dut alors sa survie qu’à l’épaisseur des pieds de la table sur laquelle il étudiait des cartes, et au fait que la serviette contenant l’explosif avait été déplacée de l’autre côté du pied contre laquelle elle reposait par un aide de camp qu’elle gênait.
La vengeance d’Hitler fut terrible. Les conspirateurs furent arrêtés et près de 5 000 personnes furent exécutées à partir du 21 juillet. Ce fut la dernière tentative allemande d’élimination du Führer.