GP Mario De Clercq

(BEL) (3 wins)

The GP Mario De Clercq is a cyclo-cross race held since 2000 in Ronse love football t shirt, Belgium with a break between 2004 and 2010. The track was drawn by former world champion Mario De Clercq, nameholder of this event and manager of Sunweb-Napoleon Games. Since the 2011-2012 season, it is a part of the BPost Bank Trophy best waterproof 5s case.

Institut de recherche et d’innovation

Si vous disposez d’ouvrages ou d’articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l’article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (, comment ajouter mes sources ?).

En 2006, le Centre Pompidou, sous l’impulsion du philosophe Bernard Stiegler et de Vincent Puig, a créé en son sein l’Institut de recherche et d’innovation (IRI) pour anticiper les mutations des pratiques culturelles permises par les technologies numériques. En août 2008 shirt football, l’IRI a acquis un statut d’association de recherche autonome[Quoi ?] cofondée par le Centre Pompidou, le Centre de culture contemporaine de Barcelone (CCCB) et Microsoft France. Depuis cette date ils ont été rejoints par le Goldsmiths College de l’université de Londres, l’ENSCI, l’Institut Télécom, l’université de Tokyo, Alcatel Bell labs et France Télévisions.

Le programme de recherche de l’IRI se développe sur un domaine de recherche qui est principalement celui des technologies culturelles et cognitives pour l’adresse au public dans le contexte émergent du web 2.0 et des réseaux sociaux, et en vue de préfigurer des technologies du web 3.0 conçues comme dispositifs collaboratifs de production et de partage d’appareils critiques et d’espaces critiques. Le but est de constituer de tels appareils et espaces critiques au service de cercles d’amateurs. Cette hypothèse, qui est centrale pour l’avenir de toutes les pratiques culturelles, concerne cependant un champ beaucoup plus vaste. En vérité, il s’agit de faire du champ de la culture un laboratoire pour penser l’évolution de la société consumériste qui s’est mise en place au XXe siècle vers une société fondée sur de nouvelles formes d’échanges s’appuyant sur la coopération.

Dans ce contexte, la méthode de travail de l’IRI s’appuie sur trois activités :

Cette approche s’articule autour de trois problématiques théoriques issues du champ des Sciences humaines et sociales (SHS) qui croisent trois objets de recherche technologique dans le champ des Sciences et technologies de l’information et de la communication (SIC et TIC).

À l’époque des technologies culturelles et cognitives et de leur convergence, la question est abordée à la fois depuis l’héritage théorique issu de la phénoménologie (où l’attention est définie comme ce qui se forme par la composition de ce que Husserl appelait des rétentions et des protentions) et depuis les apports récents des travaux en économie et en cognition de l’attention. Sont également pris en compte des éléments cliniques dans le domaine des pathologies de l’attention aussi bien que des expérimentations menées principalement en Amérique du Nord pour articuler ce qui a été appelé la deep attention avec l’hyper attention.

Le thème est abordé dans ses aspects historiques et sociologiques mais également sur les enjeux de jugement et ses croisements avec les problématiques muséales et le développement des nouvelles pratiques culturelles induites par les technologies numériques. Il était au cœur de la première édition des Entretiens du nouveau monde industriel qui se sont tenus au Centre Pompidou les 27 et 28 novembre 2007 en partenariat avec l’ENSCI-Les Ateliers et Cap Digital (cf. paragraphe c : Le design du nouveau monde industriel). L’ambition de cette revue en ligne est de mettre progressivement en place à partir du mois de juin 2009 et a minima jusqu’à décembre 2010 un véritable observatoire des nouvelles pratiques, tant au niveau individuel que collectif, celles-ci étant plus spécifiquement considérées à l’aune des évolutions qualitatives induites par l’émergence de technologies de transmission à très haut débit (fibre optique, Wimax, Wi-Fi-n, LTE, etc.), et dans le contexte de leur articulation avec la question des réseaux sociaux décentralisés, de la mobilité, des objets communicants, et des formes émergentes de grammatisation ou d’écriture audio et vidéo.

Collaborations avec de nombreux partenaires au premier rang desquels il faut citer Microsoft, l’ENSCI-Les Ateliers et Cap Digital sur les défis du design à l’ère numérique mais aussi dans un contexte qui évolue irrésistiblement vers l’âge industriel des microtechnologies, des nanotechnologies et des biotechnologies, en sorte que les questions posées au design et par le design doivent être reconsidérées en profondeur – et en analysant les conséquences d’un possible renouveau de la figure de l’amateur, ou plus largement, du contributeur.

Depuis 2007, l’IRI, le pôle de compétitivité Cap Digital et l’ENSCI-Les Ateliers (École nationale supérieure de création industrielle) organisent une manifestation commune, Les Entretiens du nouveau monde industriel, qui ont vocation à se dérouler chaque année. La première édition qui s’est tenue les 27 et 28 novembre 2007 avait pour objectif d’engager une réflexion sur les enjeux de l’innovation dite ascendante, et liée aux technologies collaboratives, du point de vue du design et de la conception industrielle, et à l’époque où les technologies du numériques se généralisent comme les technologies cognitives et comme technologies culturelles, et au moment où émergent les technologies transformationnelles (biotechnologies et nanotechnologies).

Contrairement à la conception anglo-saxonne dominante, où le terme annotation tend à désigner toute métadonnée qu’elle soit produite par un homme ou une machine, on préférera pour cet objet de recherche opérer une distinction entre le processus d’indexation (ou plus généralement la phase d’ingénierie des connaissances qui recouvre également la définition d’ontologies) et le processus d’annotation (plutôt relatif à l’ingénierie documentaire et à la production humaine ou assistée de métadonnées). Cette recherche se revendique empirique en ce qu’elle part de l’analyse de pratiques culturelles identifiées et notamment des chaînes opératoires d’annotations qu’il va s’agir d’instrumenter (au sens d’une organologie générale définie par B. Stiegler) pour mieux les dépasser. La recherche sur les outils d’indexation how to tenderize a roast before cooking, essentielle dans le domaine des appareils critiques, même si elle est étroitement liée à l’activité d’annotation, n’intervient qu’ensuite.

L’IRI étudie, conçoit et développe par conséquent des outils d’annotation et des appareils critiques d’un nouveau genre, basés sur la combinaison d’architectures documentaires et de métadonnées avec des interfaces de navigation hypermédia, des modules algorithmiques de détection du signal et des modules de représentation de données (cartographie). Le fruit de ces recherches est régulièrement intégré au logiciel Lignes de temps, plate-forme d’annotation en ligne et hors ligne pour l’annotation d’objets temporels (films, enregistrements audio). Les recherches dans ce domaine sont étendues progressivement au domaine de l’annotation du langage oral et écrit et à l’annotation d’images.

Pour renouveler et aller au-delà de l’actuel développement de ce que l’on regroupe sous le terme web 2.0, l’IRI mène une série de recherches et d’expérimentations notamment sur le concept de « Lectures signées collaboratives » combinant modes d’annotations hérités du livre et encore inexistants sur le web et nouveaux paradigmes pour le travail collaboratif. Un aspect important de ce thème est évidemment la mise au point de technologies de suivi et d’administration d’échanges, de débats et de polémiques appuyés sur les langages d’annotation mentionnés dans l’axe précédent. Cette approche reprend les hypothèses de constitution d’une technologie de la sémantique située, inspirée de la théorie de la cognition située, et qui avait fait l’objet d’une première exploration dans le cadre d’un programme Cognisciences en 1995. Cet objet de recherche recouvre en fait toutes les technologies d’individuation psychique et collective et couvre à la fois les technologies de lecture active (lecture / écriture), les technologies de transcription permettant de passer du discours oral au discours écrit par exemple, et les outils de gestion de cercles.

L’IRI collabore avec le monde de l’enseignement supérieur et l’université dans le champ des sciences cognitives et des sciences de l’éducation pour étudier l’impact à long terme des technologies affectant le corps de manière générale et favorisant l’émergence de nouvelles pratiques amateurs, éducatives et professionnelles. La motricité est en effet un élément capital de la capacité du jugement : c’est souvent en répétant et en « gestualisant » une forme symbolique que l’on peut le mieux l’appréhender. L’oreille musicale se forme dans l’activité gestuelle et oculaire que coordonnent l’instrument et la partition, de même que l’œil du peintre ne se forme que par l’activité de ses mains manipulant et maîtrisant des techniques. C’est par de tels « circuits » entre organes que se constituent les objets esthétiques. On vise particulièrement dans cet axe l’étude et le développement de nouveaux dispositifs d’adresse au public utilisant les dispositifs mobiles en lien avec les expositions du Centre Pompidou, les interfaces multimodales (ou poly-sensorielles et notamment les techniques de détection du regard), l’utilisation des microtechnologies et des microsystèmes et plus généralement les questions de design numérique qui se posent dans ce contexte.

L’IRI a entamé un programme de recherche sur le développement de nouveaux dispositifs critiques visant à favoriser l’émergence d’une nouvelle figure de l'”amateur”, en l’occurrence le visiteur d’un musée. La confrontation d’expériences muséales et de réflexions théoriques et scientifiques par l’analyse de l’impact des nouveaux dispositifs d’adresse au public sur les pratiques culturelles est au cœur de cet axe.

2006/2007 :

2007/2008 :

2008/2009

2009/2010 :

2007-2009 :

Dans cette optique, l’IRI développe le logiciel Lignes de temps, un outil d’annotation et d’analyse collaborative de films offrant à l’utilisateur (analyste, critique ou amateur) la possibilité d’accéder à une « cartographie » du film à partir de laquelle il peut insérer ses propres commentaires multimédia. Le logiciel Lignes de temps met à profit les possibilités d’analyse et de synthèse offertes par le support numérique. Inspirées par les « timelines » ordinairement utilisées sur les bancs de montage numérique, Lignes de temps propose une représentation graphique d’un film, sa spatialisation, révélant d’emblée, et in extenso, son découpage. Lignes de temps offre en cela un accès inédit au film, en substituant à la logique du défilement contraint qui constitue l’expérience captive de tout spectateur de cinéma, et pour les besoins de l’analyse

Colombia 2016 Home QUINTERO 11 Jerseys

Colombia 2016 Home QUINTERO 11 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

, la « cartographie » d’un objet temporel. Il illustre de ce point de vue la volonté de l’IRI de produire des appareils critiques susceptibles de permettre aux spectateurs de se réapproprier de manière critique les objets esthétiques modernes (cinéma, télévision, voire radio), dont le défilement temporel tend à s’imposer au flux des consciences individuelles.

Dispositif d’annotation élaboré par Samuel Huron permettant aux spectateurs d’un événement (présent sur place ou assistant à sa retransmission) d’ajouter des annotations sous forme de tweets en typant leur propos de différentes manières (en marquant l’accord, le désaccord, en posant une question ou encore en indiquant une référence). À l’issue de l’événement, il est possible de visualiser les diverses prises de positions des spectateurs en synchronisant leurs tweets sur une ligne de temps correspondant à l’enregistrement vidéo de celui-ci. Cela permet notamment d’identifier visuellement les différents “points chauds” de la polémique, grâce au repérage effectué manuellement par les internautes au moyen de leurs annotations.

Un programme de Recherche et Développement (R&D) entre l’IRI et le Ministère de la Culture et de la Communication (MCC), porté par le DPN (Département des Programmes Numériques) et dont la direction scientifique côté IRI était assurée par Alexandre Monnin, a permis la réalisation de deux outils destinés à enrichir le portail destiné à offrir un corpus de ressources en ligne issues de 350 institutions culturelles aux enseignant chargé de cette matière ainsi qu’à leur élèves :

Rustam Khudzhamov

Rustam Mahmudkulovych Khudzhamov ( à Skvyra) est un footballeur international ukrainien évoluant au poste de gardien de but.

Rustam entre au centre de formation du Dynamo Kiev et joue pendant cinq ans dans l’équipe réserve du Dynamo, n’intégrant à aucun moment l’équipe professionnelle. Prêté une première fois, il est finalement cédé au FC Kharkov en 2006, évoluant dans le ventre mou du championnat ukrainien ; il y reste deux ans avant de quitter le club après que celui-ci est relégué en seconde division dry phone bag.

Le Shakhthar Donetsk achète le jeune gardien de but pour 582 000 hryvnia (environ 80 000 euros). Il arrête le pénalty décisif de son ancienne équipe le Dynamo Kiev lors de la finale de la Supercoupe d’Ukraine de football permettant à son équipe de remporter le trophée dry bag for camera. Mais après avoir encaissé deux buts du fait d’erreur de sa part, il est relégué aux matchs de coupe.

Le 11 février 2009, il participe à son baptême en équipe nationale dans un match amical contre la Serbie (1-0) authentic football jerseys.

Les Chaussons rouges

Anton Walbrook
Moira Shearer
Gordon Littmann

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Chaussons rouges (The Red Shoes) est un film britannique réalisé par Michael Powell et Emeric Pressburger, sorti en 1948.

Julian Craster est un jeune compositeur inconnu qui étudie au Conservatoire de Londres. Il découvre que son maître lui a volé l’une de ses œuvres et l’a intégrée dans la partition d’un ballet qu’il dirige à Covent Garden. Julian se plaint à Boris Lermontov, l’impresario de cette célèbre troupe de danseurs, qui minimise l’incident et en réponse lui propose un poste dans la troupe qui le conduit à une grande carrière.

Victoria Page est quant à elle une jeune ballerine pleine d’ambition qui tente d’intégrer le Ballet Lermontov à l’aide de sa tante Lady Neston, une aristocrate et mécène qui organise une soirée afin de présenter sa nièce à l’influent Boris Lermontov qui refusera de la voir danser.

La séquence où Anton Walbrook assiste au spectacle depuis sa loge a directement inspiré Brian De Palma pour la scène de son film Phantom of the Paradise où Swan regarde des auditions derrière un miroir. Les Chaussons rouges est en effet pour Brian de Palma « le film parfait », à la fois « novateur&nbsp running hydration bottles et « émouvant », une réussite de tous les points de vue et un des seuls films qu’il connaisse par cœur au point qu’il peut s’en repasser chaque image mentalement. Il juge que c’est le plus grand film qu’il ait vu à traiter de la création artistique non spill water bottle, le ballet étant une « métaphore de toutes les œuvres artistiques. »

En 2013, la chanteuse camerounaise Nico crée son groupe imaginaire, Nico & The Red Shoes, dont le nom vient de sa passion pour la danse et est un clin d’œil au film.

Lucia de B. (film)

Lucia de B. is een Nederlandse dramafilm geregisseerd door Paula van der Oest, die in 2014 werd uitgebracht. Het gaat om een verfilming over de Zaak-Lucia de Berk, waarbij Lucia de Berk zes jaar onterecht vastzat. De hoofdrollen worden vertolkt door Ariane Schluter, Barry Atsma en Sallie Harmsen en het scenario is geschreven door Moniek Kramer ism Tijs van Marle

De première vond plaats op 30 maart 2014 in Theater Tuschinski in Amsterdam.

De film is in 2014 de Nederlandse inzending voor de Oscar en is op de shortlist terechtgekomen van kandidaten voor een nominatie voor een Oscar voor Beste Niet-Engelstalige film.

Lucia de Berk (Schluter) is een eigenzinnige verpleegster, die argwaan wekt als ze voor de zoveelste keer bij een als onverklaarbaar bestempeld sterfgeval van een baby of bejaarde betrokken is, ditmaal van een baby. Het ziekenhuis schakelt de politie en het Openbaar Ministerie in en de jonge parketsecretaris Judith (Harmsen) krijgt het dossier van Lucia de B. op haar bureau. Het onderzoek naar de ‘Engel des Doods’, zoals de pers Lucia noemt, is zwaar.

Er zijn geen sporen achtergelaten, en Lucia weigert met de rechercheurs te praten sale football shirts. Toch wordt ze, op basis van onder meer een bloedtest bij een van de overleden baby’s, uiteindelijk veroordeeld tot levenslang voor vier moorden en drie pogingen ertoe. Kort hierna worden er echter vraagtekens gezet bij de betrouwbaarheid van de test en ook Judith begint te twijfelen. Haar baas (Annet Malherbe) wil hier niet van horen en in hoger beroep krijgt zij Lucia opnieuw veroordeeld, nu zelfs levenslang met tbs best running hydration. Mede dankzij het harde werk dat Judith heeft verricht, wordt Lucia de Berks onschuld echter uiteindelijk aangetoond en wordt zij van alle blaam gezuiverd.

14 Brygada Artylerii Przeciwpancernej

14 Sudecka Brygada Artylerii Przeciwpancernej (14 BAPpanc) – związek taktyczny artylerii przeciwpancernej ludowego Wojska Polskiego.

Brygada została sformowana jesienią 1944 roku na podstawie rozkazu Naczelnego Dowódcy WP nr 8 z 20 sierpnia1944 r., najpierw w rejonie Chełma, a potem w rejonie Rejowca, Krasnego i Kani . Początkowo znajdowała się w odwodzie ND WP. W lutym 1945 roku została włączona do 2 AWP, w składzie której była do końca wojny. W uznaniu zasług brygada otrzymała miano “Sudeckiej”.

Rozkazem Nr 0236/Org. Naczelnego Dowódcy WP z 8 września 1945 roku, w terminie do 1 października 1945 roku, została rozformowana ( Łódzki OW ), a sprzęt i ludzie wykorzystani do sformowania 54 Pułku Artylerii Lekkiej i 21 Samodzielnego Dywizjonu Artylerii Przeciwpancernej dla 18 DP.

Etat przewidywał 1439 żołnierzy. Każdy z trzech pułków artylerii przeciwpancernej posiadał w swoim składzie dowództwo, kwatermistrzostwo, pluton dowodzenia, pluton parkowy, pluton gospodarczy i warsztat puszkarsko-rusznikarski oraz sześć baterii przeciwpancernych. Każda z baterii miała pluton dowodzenia i dwa plutony ogniowe po dwa działony.

Na uzbrojeniu brygady znajdowały się:

Z dniem 20 lutego brygada została podporządkowana dowództwu 2 Armii Wojska Polskiego. W czasie forsowania Nysy działała jako odwód przeciwpancerny armii. W kwietniu jej poszczególne pułki wspierały działania 7 i 9 DP w walkach pod Rothenburgiem nad Weisser Schops, pod Niesky i Kasel. Ciężkie boje toczyła pod Dauban. Brała udział w walkach pod Budziszynem glass bottles, pod Luppa, Neubrahno i Lomske. Wspierała 5 Dywizję piechoty pod Zescha. W operacji praskiej brygada działała jako odwód przeciwpancerny armii. Zakończyła działania bojowe 10 maja w Litomerice w Czechosłowacji.

Inicjatywa ufundowania sztandaru została podjęta przez Towarzystwo Przyjaciół Żołnierza gminy Pawłów. Przekazanie sztandaru nastąpiło 2 kwietnia 1945 roku w rejonie Wilczyna. Wręczenia dokonał dowódca 2 Armii Wojska Polskiego gen. dyw. Karol Świerczewski.

Opis sztandaru:
Płat o wymiarach

Brazil Away ROMARIO 11 Jerseys

Brazil Away ROMARIO 11 Jerseys

BUY NOW

$266.58
$31.99

. 102×100 cm, z trzech stron obszyty żółtą frędzlą, przymocowany do drzewca za pomocą dziewięciu kółek i wkrętów. Drzewce z jasnego politurowanego drewna, skręcane z dwóch części za pomocą okuć stalowych. Głowica w kształcie orła wspartego na cokole. Przy drzewcu biało-czerwona wstęga.

Strona główna:
Czerwony krzyż kawalerski, pola między ramionami krzyża białe. Pośrodku haftowany biało-szarą nicią orzeł) w otoku wieńca laurowego. Na ramionach krzyża haftowany żółtą nicią napis: “HONOR I OJCZYZNA”. Na białych polach w otoku wieńców laurowych, haftowanych żółtą nicią cyfra “14”.

Strona odwrotna:
Na czerwonym tle malowana i haftowana podobizna Bartosza Głowackiego. Wokół wizerunku napisy haftowane szaro-złotą nicią: “14-a SAMODZIELNA BRYG. ART. P.PANC. IM. BARTOSZA GŁOWACKIEGO”. Poniżej wizerunku napis: “DAR OB. GM. PAWŁÓW. P. CHEŁM”. W czterech rogach haftowane kontury tarcz, a w trzech z nich napisy haftowane szaro-złotą nicią: “58 P thermos large hydration bottle.ART”; “63 P.ART”; “78 P.ART.”.

2011–12 Rain or Shine Elasto Painters season

The 2011–12 Rain or Shine Elasto Painters season was the sixth season of the franchise in the Philippine Basketball Association (PBA).

 y  – clinched quarterfinals with twice-to-beat advantage,  x  – clinched outright quarterfinals,  w  – clinched quarterfinals with twice-to-win disadvantage,  e  – eliminated

*Game went into overtime

 y  – clinched outright semifinals,  e&nbsp small shaver; – eliminated

 y  – clinched semifinals,  e  – eliminated

 z  – clinched outright finals,  y  – clinched finals berth playoff,  x  – clinched 4-of-5 win playoff incentive,  e  – eliminated

* Point differential on games among tied teams, and if still tied, overall point differential.